Recherche dans le blog

À qui est la Nature? À qui est la Terre? À qui est l’Univers?

Publié le : 26/07/2022 10:18:39
Catégories : Articles Rss feed

À qui est la Nature?

 À qui est la Terre?

 À qui est l’Univers? 


Bonnes questions,
n’est-ce pas?


Pourtant des questions beaucoup trop rarement posées…


"Tout est bien sortant des Mains

 de l'Auteur des Choses;
tout dégénère entre les mains
  de l'homme."

- Jean-Jacques Rousseau -

Terrible constat!

Pourtant, la fausse attitude des êtres humains envers la Nature, la Terre et l’Univers changerait rapidement s’ils se posaient sérieusement, donc sincèrement, ces questions fondamentales.

Ils reconnaîtraient rapidement que ni la Nature ni la Terre ne leur appartiennent et qu’ils n’ont donc pas le droit de se comporter avec elles comme ils le font : avec cupidité, avec rapacité, avec une insatiable avidité de profit immédiat, en considérant que tout est à eux, que tout leur est dû, qu’ils ont le droit de tout exploiter sans vergogne, au mépris des autres êtres humains et des autres formes de vie sur Terre.

Alors, assez de taire le Propriétaire de la Terre!

Mais Qui est donc le Proprié-Terre de la Terre si ce n’est pas l’homme?

Et l’homme est-il même seulement propriétaire de sa propre vie ou bien en est-il redevable à Quelqu’un de plus Grand, de plus Haut, de plus Puissant que lui?

N’est-ce pas Lui que l’on appelle le Plus-Haut ou le Tout-Puissant (l’Omnipotent)?

Pour que l’être humain soit propriétaire de sa vie, ne faudrait-il pas, déjà, qu’il en soit l’auteur?

L'être humain est-il l'auteur de sa propre vie? Sinon, Qui?

Alors, l’Auteur des Choses ne serait-Il pas, simultanément, l’Auteur de l’être de l’être humain? Un «être», pour lui, seulement reçu de Quelqu’un d’Autre et non un Être en soi!

Y aurait-il une crise écologique si l’être humain avait été, d’emblée, capable de justement répondre à ces simples questions?

De nombreux êtres humains qui se croient intelligents, et - assurément - ils le sont! - se targuent d'affirmer que la vie serait sortie du néant...

Mais comment le néant, qui n'est rien, pourrait-il engendrer la Vie, Qui est Tout! Quelle absurdité!

Pour beaucoup de "s'imaginant-grands", ce n'est que la tentative, plus ou moins déguisée, de diviniser l'être humain - et donc eux-mêmes -, cachant mal une présomption bien plus grave que celle d'Icare et qui finira bien pire qu'elle!

Seul est grand l'être humain qui s'efforce de devenir un véritable être humain. Une fois atteint cela, la folle présomption de vouloir devenir Dieu et posséder la Nature lui passe alors rapidement...


Ajouter un commentaire

 (avec http://)