Recherche dans le blog

Tableau de la Création - Explications

Publié le : 26/03/2020 14:31:55
Catégories : Mystères Rss feed


TABLEAU DE LA CRÉATION
 
EXPLICATIONS


 
Cette page d'explications est la suite
du Tableau de la Création


 

«Maint lecteur ne s'est pas encore fait une claire Image des Gradations existant entre les Créés-Originels, les Créés et les Évolués.

Dans beaucoup de représentations à ce sujet, cela parait encore fort embrouillé. Et, pourtant, tout est fort simple.

La confusion naît uniquement du fait que l'être humain fait virevolter quelque peu les expressions et considère trop peu les rigoureuses limites.» ("Vue d'Ensemble de la Création" - R2-27.)

 

Avant-propos:

Il a semblé utile de proposer un tableau présentant les différents termes des Gradations de la «Création entière» pour aider à sa compréhension. Ce tableau ajoute des compléments sur des notions qui sont, bien que pas nouvelles, certainement peu abordées. Ces compléments tentent de répondre, par exemple, aux questions suivantes:

- «Où demeurent les âmes liées à la Terre?» «Les âmes liées à la Terre peuvent-elles se rendre dans la matière fine?»...

- «Où se trouve le plan des Entéaux travaillant sur la Terre?» - «Les architectes de la Nature ont-ils un Royaume à eux?»...

Concernant les compléments sur les Entéaux, ceux-ci se réfèrent à l’approfondissement de la Parole et des ouvrages de l’auteur Roselis von Sass.

 

Les Gradations

Deux Notions sont parfois mélangées concernant les Gradations de la Création: la Notion de Partie «Pur-Spirituelle» ["reingeistig"] et de Partie «Spirituelle» ["geistig"]. Elles doivent être bien différenciées pour une compréhension correcte. Reprenons certains passages de l’Exposé R2-27:

«C'est pourquoi le mieux est qu'il se représente simplement la Création expliquée jusqu'ici, dans ses gradations, comme suit:

1) La Partie Pur-Spirituelle

2) La Partie Spirituelle

3) La Partie matérielle.»

(R2-27).

Concernant la Partie "Pur-Spirituelle":

«En tant que la première et la plus forte Partie de la Création vient donc la Partie Pur-Spirituelle de la Création. Elle se compose de deux Subdivisions fondamentales. La partie supérieure, la plus élevée du Royaume Pur-Spirituel, porte les véritables Créés-Originels, qui sont nés aussitôt, parfaitement mûrs, des irradiations de Parzival et n'eurent pas besoin d'évolution. Cette Subdivision s'étend jusqu'à Vasitha, dont l'action s'exerce à la limite vers le bas.

La seconde subdivision recèle des Évolués dans le Pur-Spirituel».

(R2-27.)

Concernant la "Partie Spirituelle":

«Au Royaume Pur-Spirituel succède donc, en allant plus loin, le Royaume Spirituel. Le Spirituel est à considérer ici comme étant d'un genre différentdu Pur-Spirituel,et non pas comme un reste, plus faible, du Pur-Spirituel.

Dans le spirituel aussi, après le franchissement indispensable de la limite pour que le Spirituel ait la possibilité de se former, naissent, à un éloignement déterminé de la Lumière, des Esprits immédiatement et parfaitement mûrs sans évolution transitoire, qui doivent être nommés Créés, à la différence des Créés-Originels dans le Pur-Spirituel.

Et, comme précédemment dans le Pur-Spirituel, il y a aussi dans le Spirituel une deuxième Subdivision, qui a besoin d'une Évolution et où, en conséquence, des enfants se trouvent à côté de ceux qui ont été mûris par l'Évolution. Ces deux Subdivisions forment ensemble la Partie Spirituelle de la Création.» (R2-27.)

Résumons:

- La "Partie Pur-Spirituelle" est un genre différent de la "Partie Spirituelle", tout comme les deux genres de la "Partie Matérielle" sont aussi des genres différents...

- La "Partie Pur-Spirituelle" et la "Partie Spirituelle" ont chacune une Subdivision consciente (Esprits Créés-Originels immédiatement mûrs) et inconsciente (Esprits Évolués) …

 

L’Entéallique:

Concernant la Notion d'«Entéallique», omniprésente dans les différentes Gradations, voici ce qui en est dit:

«Tout est donc entéallique en dehors de Dieu, et c'est pourquoi l'Entéallité s'étend jusque dans la Sphère Divine, oui, et cette sphère est elle-même à qualifier d'entéallique.».

«L'Inentéallique est Dieu. L'entéallique est le Manteau de Dieu. Quelque chose d'autre, cela n'existe absolument pas. Et ce Manteau de Dieu doit être maintenu pur par ceux qui le tissent ou peuvent s'abriter sous ses plis, auxquels appartiennent aussi les esprits humains.»  (R1-39).

Voir Tableau de la Création

 

Complément sur les "petits architectes de la Nature":

(*1) Concernant la notion de degré de «transition», cette notion n’est pas nouvelle. Elle se réfère au Message du Graal, qui a répondu aux auteurs se questionnant sur comment préciser le degré du Royaume des architectes de la Nature cité dans les ouvrages de Roselis von Sass…

"Nous voulons d'abord distinguer trois genres fondamentaux de matière grossière. Il existe encore, cependant, outre ceux-là, d'autres genres intermédiaires et secondaires. Nous ne considérons, provisoirement, que la fine, la moyennement forte et la plus lourde matière grossière. Dans ce sens, le corps terrestre appartient au genre terrestre le plus lourd et le corps astral au genre de transition de matière grossière de force moyenne, donc du genre qui se trouve le plus proche du plus lourd." (R1-42)

Globalement, le royaume des Entéaux œuvrant directement sur la Terre se trouve dans le degré de matière grossière moyenne. Mais plus précisément du genre qui se trouve le plus proche du plus lourd, ce pourquoi l’on peut préciser qu’il correspond à un degré dit de «transition». Ce genre de «transition » est comparable au genre de notre corps astral, qui est formé par les entéaux vivant dans ce plan.

Le degré de matière grossière moyenne de transition correspond à ce que l’auteur Roselis von Sass a expliqué dans cet extrait:

«La matière grossière quelque peu plus fine constitue une couche – ou un monde – située entre la matière grossière moyenne et la matière grossière absolue. Dans ces mondes matériels, des esprits humains ne peuvent pas y séjourner, car ils sont réservés aux Entéaux

 «Le Jugement Dernier sur la Terre», page 200.

 

Cependant, certains Entéaux, plus lourds, vivent dans un degré plus bas. Cela concerne uniquement les géants et les gnomes:

«Les géants, de même que les gnomes de la Terre sont plus denses et plus lourds et ils sont plus près de la Terre que les autres djinns qui vivent dans l’environnement éthéré de notre planète, exerçant leur Influence sur la Terre à partir de là.».

«La grande Pyramide révèle son Secret», page 79.

Plus lourds, les géants et les gnomes habitent dans un monde plus proche de la Terre que la matière grossière moyenne de transition:

«Les géants qui s’occupent eux-mêmes de la Terre, ainsi que les gnomes, habitent dans une région étroitement liée avec la Terre gros-matérielle. Tous les autres djinns vivent dans l’environnement éthéré de la Terre, en y ayant leur point de départ.»

«La grande Pyramide révèle son Secret», page 79.

Pendant la Fête des Douze Nuits Sacrées ou la Fête de Noël …

"Les petits gnomes aimaient sauter sur les tables et s’amusaient à faire rouler les œufs"...

«Le Jugement Dernier sur la Terre», page 297.

Il est naturel que ces Entéaux, proches de la matière grossière absolue de la Terre, soient influencés par les êtres humains. Le Message du Graal se réfère à eux, lorsqu'il nous dit:

"Mais une petite partie {d'eux}, qui se trouvent fort éloignés des Hauteurs Lumineuses et agissent étroitement reliés avec la matière la plus grossière, comme les gnomes, etc..., pouvaient, comme beaucoup d'autres, être temporairement influencés par les esprits humains Évolués, vivant dans la matière grossière.

Mais cette possibilité d'{exercer un }effet de {la part de} l'esprit humain a, de nouveau, déjà été abolie, et ces petits aides entéalliques, eux aussi, se tiennent {par conséquent}, en cette époque, dans la Volonté de Dieu, pour La servir, pendant le Jugement et le Temps du Royaume de Mille Ans." (R2-28)

Le «etc.» laisse comprendre que les géants et les gnomes ne sont toutefois pas les seuls exemples. Alors quels sont les autres Entéaux? Cela concerne certainement, de manière plus générale, les Entéaux un peu moins lourds mais encore proches de la matière grossière absolue. Roselis von Sass nous permet de mieux comprendre quels sont ces Entéaux. Certains Entéaux restent proches de la matière grossière absolue de par leur constitution en rapport à leurs activités. Sont concernés tous les Entéaux à double forme, c’est-à-dire:

(3) Les Entéaux moitié animaux et moitié humains (doubles formes) purent êtres vus pendant plus longtemps par les créatures humaines parce qu’ils sont assez proches de la matière grossière absolue. Voilà pourquoi l’on trouve tant de représentations de ces Entéaux.  (Page 204.)

(4) Les Entéaux à double Forme… À ces peuples appartiennent tous les Entéaux des eaux et plusieurs espèces d’Entéaux des vents qui agissent sur la matière grossière, chargés d’apporter du mouvement à l’atmosphère; il en est de même pour les centaures, les faunes et tant d’autres. (Page 201).

(2) Dans les règnes des mers, de matière grossière quelque peu plus fine, habitent aussi, auprès des ondines, plusieurs espèces animales à double forme, tels les gigantesques «centaures de la mer». (Page 202.)

Les régions situées dans la partie quelque peu plus fine de la matière grossière où demeurent les salamandres ressemblent à des montagnes vert-bleuâtre; ces montagnes, d’une transparence gazeuse, s’étendent sur de vastes régions. De temps à autre, ces régions se transforment en des mers de flammes rouges d’un aspect toujours transparent et gazeux… (Page 208.)

À titre de complément pour la compréhension de l’activité des géants et des gnomes, qui ont la particularité d’être constitués de deux genres (genre gros-matériel absolu et genre gros-matériel moyen, ce pourquoi ils sont les plus lourds), voici un extrait de l’ouvrage «La Grande Pyramide révèle son Secret» de Roselis von Sass.

Extraits du livre «La Grande Pyramide révèle son Secret» de Roselis von Sass:

(…) "Pyramon regarda dans la direction indiquée, contemplant le géant.

— “Il me donne l’impression d’être compact et dense. Il me rappelle les pierres”, dit Pyramon avec hésitation après un moment. Les djinns des arbres, des fleurs et de l’eau ne sont pas aussi lourds et denses que les géants.”

— “Tu as correctement observé, Pyramon. Les géants, de même que les gnomes de la Terre, sont plus denses et plus lourds et ils sont plus près de la Terre que les autres djinns qui vivent dans l’environnement éthéré de notre planète, exerçant leur Influence sur la Terre à partir de là.

Les géants qui s’occupent eux-mêmes de la Terre, ainsi que les gnomes, habitent dans une région étroitement liée avec la Terre gros-matérielle. Tous les autres djinns vivent dans l’environnement éthéré de la Terre, en y ayant leur point de départ.”

Lorsque Sargon se tut, Pyramon qui l’écoutait attentivement, s’exclama joyeusement:

— «Les géants et les gnomes qui vivent dans cette région près de la Terre ont les deux genres combinés en eux-mêmes! Quelque chose de la matière grossière et quelque chose de la région qu’ils habitent!»

Sargon inclina la tête. Il était visiblement content que Pyramon ait compris cela si vite.

— “Les deux genres se manifestent dans les géants aussi bien que dans une famille spéciale de gnomes de la terre. En outre, les genres correspondant à la région où ils vivent, ils ont en eux-mêmes quelque chose de la dense matière avec laquelle les corps gros-matériels sont faits. Cette constitution leur permet d’aider effectivement les êtres humains. Certainement, tu te souviens des terres étendues situées au Nord de notre village!”, dit Sargon en regardant Pyramon interrogativement.

Pyramon confirma qu’il s’en souvenait. Toute la nuit les gnomes avaient creusé et aplani les terres, si bien que les paysans avaient pu immédiatement semer et planter ... [1]

Sargon acquiesça joyeusement et continua son explication:

— “Il n’y a pas d’énigme non plus avec la pierre qui te semble molle. Les phénomènes naturels ne sont pas énigmatiques Les pierres sont donc constituées de deux genres de matière. Les deux genres sont joints dans la même pierre.

Les pierres sont constituées de matière dure terrestre et de matière correspondant à la région où vivent les géants. Ce deuxième genre est plus tendre et plus élastique.

La première fois que tu as touché la pierre, tu as senti sa matière plus tendre. Tu fis cela avec la main de ton corps fin-matériel qui correspond presque à cette matière. Tu étais privé de ton sens du toucher gros-matériel à ce moment.

Comme Tu le sais, le corps fin-matériel peut seulement sentir, entendre et voir lorsqu’il est libre, c’est-à-dire lorsque le corps terrestre dort... Cependant, il y a quelques exceptions. Enak voulait que tu connaisses les genres et la constitution des pierres qu’ils avaient élaborées et découpées. La matière plus tendre de la pierre travaillée par eux est un peu plus grande, mais cet excès est perdu, puisque sous l’influence des géants la pierre est comprimée et devient plus dure, perdant ainsi une partie de son volume...”

— “Je comprends!“, s’exclama Pyramon, tout excité. “Le processus est similaire à celui qui consiste à fabriquer une brique. L’argile molle est moulée et lissée. Mais ce n’est pas suffisant. La brique ne peut être utilisée que si elle a été cuite et ainsi durcie! La matière de la brique cependant demeure la même!“.

[Pyramon a tout compris.]

"Pyramon était fasciné par ses nouvelles connaissances. Maintenant, il pouvait comprendre le phénomène dans son entier. L’énigme était résolue. Il pouvait imaginer exactement comment les pierres, qui avaient été préalablement moulées par les géants, étaient durcies par eux avec une sorte de feu et puis atteignaient la dureté et la densité appropriées à la Terre. Et les géants, qui avaient aussi une partie d’eux-mêmes de la même densité que celle de la Terre, pouvaient agir sur la pierre terrestre durcie, comme ils l’avaient fait auparavant avec la pierre molle qu’ils avaient moulée."

[Ici, il convient de mentionner la découverte du chimiste français, Joseph Davidovits. En 1974, Davidovits émit l’hypothèse que les constructeurs de la Pyramide (sans savoir de qui il s’agissait) étaient chimistes plus que maçons. Davidovits avait analysé des échantillons de pierres de la Pyramide et leur trouva une constitution spéciale. Il assura alors que les pierres avaient été moulées et non taillées. À l’appui de sa thèse, Davidovits produisit des pierres moulées fabriquées en laboratoire.

Les archéologues n’ont, bien sûr, pas été convaincus, car ils ne peuvent comprendre comment un tel moulage aurait pu être accompli à une telle échelle! Pourtant, même si une partie de ses conclusions est fausse, à la base de la thèse de Davidovits il y a certainement une intuition juste.

Son explication aurait, en effet, le mérite d’expliquer le pourquoi de l’ajustement quasi-parfait des pierres, impossible avec une technologie normale. Des pierres moulées peuvent évidemment s’ajuster les unes aux autres beaucoup mieux que des pierres taillées.

La technique des géants est en fait entre les deux; ils taillent la pierre dans sa consistance spéciale plus molle de “matière grossière quelque peu plus fine“, puis ils la moulent ensuite en la chauffant, ce qui la comprime en même temps dans un espace plus restreint.

(Le travail des géants) Page 79.



Note:

[1] De nombreux contes folkloriques racontent encore aujourd’hui le travail accompli par de merveilleux petits êtres pendant la nuit au service des êtres humains; ils reposent sur un fond de Vérité: le souvenir ténu d’une très lointaine époque, époque bénie où les êtres de la Nature collaboraient encore directement avec les êtres humains.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)