Recherche dans le blog

Qu'est devenue l'Arche d'Alliance?

Publié le : 19/01/2023 12:55:17
Catégories : Mystères Rss feed

.

Qu'est devenue l'Arche d'Alliance?


Arche d'Alliance - Eglise Saint Roch - Paris

.

L'Arche d'Alliance, selon la Bible, joue une rôle capital au cours de la première Alliance conclue entre Dieu et Son Peuple. L'Arche d'Alliance a rempli sa fonction pendant plusieurs siècles. Mais qu'est donc devenue l'Arche d'Alliance? Selon Wikipédia, après la prise de Jérusalem par le roi de l'Empire néo-babylonien Nabuchodonosor II en 586 avant Jésus-Christ, l'Arche disparaît des Récits bibliques et elle n'est pas dans la liste des objets dérobés dans le Temple de Salomon. L'Arche d'Alliance n'est pas non plus dans la liste des objets ramenés de Babylone après l'exil. Alors, où est-elle? La réalité c'est que personne ne sait au juste ce qu'il est advenu de l'Arche d'Alliance après la destruction du Temple de Salomon: A-telle été perdue? A-t-elle été volée? A-t-elle été détruite? A-t-elle été déportée en tant que butin de guerre? A-t-elle été emmenée dans une église en Ethiopie? Toutes les hypothèses sont permises...

Si l'on se limite aux Textes bibliques, d'après le canon des écritures juives, il semblerait que l'Arche, après avoir résidé de nombreuses années dans le Saint des Saints des Temple de Salomon, ait purement et simplement ... disparu!

Hors le Grand-Prêtre, une fois par an, qui y entrait à reculons, le Saint des Saints était interdit à la présence humaine. Néanmoins, le , de manière sacrilège, le général romain Pompée, après avoir assiégé le roi de Judée, Aristobule II, qui s'était réfugié sur le Mont du Temple, pénétra dans ce Lieu Sacré sans l'autorisation du grand-prêtre Hyrcan II, frère d'Aristobule.

La Tradition juive, de nos jours, situerait le Saint des Saints à l'emplacement du Dôme du Rocher sur le Mont du Temple, dans la vieille ville de Jérusalem, qui abrite le Rocher de la Fondation du Mont Moriah, emplacement de la Ligature d'Isaac par Abraham.

Si l'on en croit le témoignage de ce général romain Pompée, dans le second Temple, à cette époque (-63 avant Jésus-Christ) il n'y avait déjà plus d'Arche d'Alliance. Selon ses dires, il aurait trouvé le Saint des Saints complètement vide.

Ceci est, en fait, raconté par l'historien juif Flavius Josèphe:

"4. Dès que, sous l'effort des machines de guerre, la plus élevée des tours se fut écroulée et eut ouvert une brèche, les ennemis s'y précipitèrent. Cornélius Faustus, fils de Sylla, le premier, à la tête de ses soldats, escalada le rempart; après lui, le centurion Furius et ceux qui l'accompagnaient pénétrèrent du côté opposé; par un point intermédiaire entra Fabius, centurion lui aussi, avec une forte troupe. Partout régnait le carnage. Les Juifs étaient massacrés par les Romains ou se massacraient entre eux; quelques-uns se jetèrent dans les précipices d'autres mirent le feu à leurs maisons et se brûlèrent vifs, incapables de supporter leur sort. Il périt environ douze mille Juifs, mais fort peu de Romains. Absalon, oncle et beau-père d'Aristobule, fut fait prisonnier. De graves sacrilèges furent commis dans le sanctuaire, dont l'accès était jusque-là interdit et où nul ne pouvait porter les yeux: Pompée, avec une suite nombreuse, y pénétra; ils virent tout ce qu'il est interdit de voir aux autres hommes, hors les seuls grands-prêtres. Il y avait là la table d'or, les chandeliers sacrés, des vases à libations, des quantités de parfums, sans compter, dans les caisses, environ deux mille talents composant le trésor sacré: Pompée ne toucha à rien, par piété, en quoi aussi il agit d'une manière digne de sa vertu. Le lendemain, après avoir fait nettoyer le Temple par les serviteurs et offrir à Dieu les sacrifices prescrits par la Loi, il conféra la grande-prêtrise à Hyrcan, en reconnaissance de tous les services que celui-ci lui avait rendus, et notamment parce qu'il avait empêché les Juifs de la campagne de faire cause commune avec Aristobule; puis il fit trancher la tête aux promoteurs de la guerre. Faustus et les autres qui étaient courageusement montés à l'assaut des murailles reçurent les récompenses dues à leur valeur. Pompée rendit Jérusalem tributaire des Romains; il enleva aux Juifs les villes de Cœlé-Syrie dont ils s'étaient rendus maîtres et soumit celles-ci à l'autorité du gouverneur romain; ainsi il ramena dans ses anciennes frontières ce peuple juif naguère si ambitieux. Pour faire plaisir à Démétrius de Gadara, son affranchi, il rebâtit Gadara, récemment détruite; et il rendit à leurs habitants les autres villes, Hippos, Scythopolis, Pella, Dion, Samarie, Marissa, Azotos, Iamnée, Aréthuse. Outre toutes ces villes de l'intérieur, et sans compter celles qui avaient été détruites, Pompée déclara libres et rattacha à la province les villes maritimes de Gaza, Jopé, Dôra, Tour de Straton, qui, plus tard, rebâtie par Hérode et magnifiquement dotée de ports et de temples, prit le nom de Césarée.".

Si cela est vrai que le Saint des Saints était vide, naturellement cela pose question. A quoi le Saint des Saints pouvait-il alors servir sans Arche d'Alliance ni aucun autre Mobilier liturgique?

Toutes sortes d'hypothèses ont alors été émises au sujet de cette étonnante disparition: Certains pensent qu'elle aurait été dissimulée par les prêtres quelque part, dans l'un des tunnels souterrains du Mont du Temple (aussi appelé, de nos jours, Esplanade des Mosquées), ou dans un autre endroit tenu secret jusqu'au moment propice de sa réapparition, lors de la construction du Troisième Temple.

Selon le célèbre film de Steven Spielberg "Les aventuriers de l'Arche perdue", après avoir été retrouvée par les nazis, et après avoir - en tant que représailles divines? - avec un Feu céleste, exterminé ceux qui voulaient s'en emparer, l'Arche aurait, pour finir, été "rangée", perdue au milieu d'une multitude de caisses de même apparence, au cœur d'un immense entrepôt. Autrement dit, personne ne saurait plus, maintenant, exactement où elle se trouve.

Hypothèse plus sérieuse, dans le second livre des Macchabées, on trouve rapportée comme une légende que le prophète Jérémie aurait assisté ou participé au camouflage de l'Arche lors de la destruction de Jérusalem au VIe siècle avant l'Ere Chrétienne. Jérémie emporte l'Arche d'Alliance dans la montagne où Moise était monté avant de mourir71 (le Mont Nébo) et la dissimule dans une grotte, dont il obstrue l'entrée...

«Il y avait, dans cet écrit, qu'averti par un oracle, le Prophète se fit accompagner par la Tente (d'Assignation) et l'Arche (d'Alliance), lorsqu'il se rendit à la montagne où Moïse, étant monté, contempla l'Héritage de Dieu.

Arrivé là, Jérémie trouva une habitation en forme de grotte et il y introduisit la Tente, l'Arche, l'Autel des Parfums, puis il en obstrua l'entrée.

Quelques-uns de ses compagnons, étant venus ensuite pour marquer le chemin par des signes, ne purent le retrouver.

Ce qu'apprenant, Jérémie leur fit des reproches: Ce lieu sera inconnu, dit-il, jusqu'à ce que Dieu ait opéré le Rassemblement de Son Peuple et lui ait fait Miséricorde.

Alors le Seigneur manifestera de nouveau ces Objets, la Gloire du Seigneur apparaîtra ainsi que la Nuée, comme elle se montra au temps de Moïse et quand Salomon pria pour que le Saint Lieu fût glorieusement consacré.» — Deuxième livre des Maccabées 2M 2,4-8

L'on pourrait s'étonner de ce que le rôle ici attribué au prophète Jérémie dans le sauvetage de l'Arche soit en apparente contradiction avec le désintérêt que le Prophète marque pour l'Arche, puisqu'elle ne sera plus nécessaire lors des Temps Messianiques, la Présence de Dieu remplaçant les "Symboles" visibles:

«Alors, quand vous serez devenus, à cette époque, nombreux et prospères dans le pays, déclare l'Eternel, l'on ne dira plus: "Arche de l'Alliance du Seigneur"! La pensée n'en reviendra plus à l'esprit, l'on n'en rappellera plus le souvenir ni l'on n'en remarquera l'absence: L'on n'en fera plus d'autre.» Livre de Jérémie, Jr 3,16

Le verset suivant («En ce temps-là, on appellera Jérusalem le Trône de l’Éternel» Jr 3,17) suggère que de retour d'exil à Babylone, les Hébreux ont substitué à l’Arche d'alliance, désormais disparue, Jérusalem vue comme nouveau «Trône de Yhwh».

Il semble que la disparition de l'Arche d'Alliance soit liée à la destruction de l'Ancienne Alliance par la crucifixion de Jésus. Reparaîtra-t-elle à la lumière du jour? A ce jour, rien ne l'annonce. Nous n'avons pas d'indications à ce sujet. Il est toutefois vraisemblable que la Nouvelle Alliance s'instaure désormais d'une autre manière...


Ajouter un commentaire

 (avec http://)