Recherche dans le blog

Les trois Lois Fondamentales et la constitution de l’Univers

Publié le : 26/07/2022 10:43:41
Catégories : Articles Rss feed


Les trois Lois Fondamentales
et la constitution de l’Univers

 

 

Il existe trois Lois Fondamentales dans tout ce qui existe.

Ces trois Lois sont le Reflet de la Trinité Divine.

Elles ont notamment présidé à la formation de l’Univers.

Deux Lois sont, dans leurs effets, à cet égard, assez bien reconnues d’une partie de la science, mais la troisième reste encore largement non reconnue, de sorte qu’elle n’est, le plus souvent, pas du tout nommée.

La tendance, chez un certain nombre de spiritualistes et/ou de scientifiques «avant-gardistes», serait, maintenant, de croire que l’Univers a toujours existé et existera toujours. Il n’en est pourtant pas ainsi.

Il existera toujours, si le Créateur le décide ainsi, en fonction de l’évolution de cet Univers, mais cela est et demeure soumis à Son Appréciation souveraine. Il est donc, par nature, seulement éphémère, dans le sens où il dépend du Bon Vouloir Divin.

L’Univers a eu un commencement, et ce qui a un commencement peut aussi avoir une fin.

Deux erreurs fondamentales ont largement cours aujourd’hui:

- La première est de croire que Dieu serait inclusdilué - dans l’Univers créé par lui. C’est l’illusion «panthéiste».

- La seconde est de croire que l’être humain participerait lui-même à la Divinité, au terme d’une évolution bien conduite. C'est l'illusion d'être soi-même "divin".

Ces deux erreurs complémentaires sont les deux faces d’une même fausseté, découlant de la présomption, elle-même liée à l’étroitesse de vue.

Dieu est et demeure en dehors de la Création, dont l’Univers matériel n’est qu’une toute petite partie. Il est le Créateur; la Création est Son Œuvre. L’Œuvre, comme toute œuvre, peut disparaître sans que le Créateur – l’Auteur de l’Œuvre – en soit Lui-même affecté en quoi que ce soit.

Le Créateur n’a pas besoin de la Création; la Création est une Œuvre d’Amour, qui, comme toutes les œuvres d’Amour, est gratuite.

Le présent écrit a plus spécialement pour objet de s’efforcer de reconnaître comment les trois Lois Fondamentales ont présidé à la formation de l’Univers.

La Loi première est la Loi de la Pesanteur. Avant de produire ses effets dans la Création matérielle, donc dans l’Univers, elle agit déjà dans toute la Partie spirituelle de la Création, laquelle est déjà bien plus vaste que la Partie matérielle.

C’est en vertu de la Loi de la Pesanteur que la Semence Originelle, de genre spirituel, descend vers le bas, depuis la Matière Fine, pour la constitution de la Matière Grossière, laquelle n’est – comme son nom l’indique - qu’un précipité plus grossier de la Matière Fine.

Si l’Univers a eu un commencement, il n’y a, pour autant, pas eu de réel «Big Bang» au sens d’une explosion initiale unique; au contraire, de façon continue, la Semence Originelle est arrivée et s’est condensée, formant, tout d’abord, des «nébuleuses».

Les nébuleuses, comme leur nom l’indique, sont de fins brouillards de particules initialement indépendantes. Ces particules contiennent un noyau de genre spirituel, bien que cela ne soit pas le même que celui constituant le genre spirituel constituant le Noyau animateur de l’être humain, mais une gradation inférieure.

En vertu de la Loi de la Pesanteur spirituelle ces particules de Semence Originelle – qui procèdent du Rayonnement spirituel de hautes Personnalités spirituelles, d’un Genre supérieur à celui de l’être humain et se trouvant donc plus haut – sont, tout d’abord, descendues du Spirituel-supérieur vers la Matière Fine, où elles s’enrobent, logiquement, d’une première couche faite de Matière Fine, et de la Matière Fine vers la Matière Grossière, où elles s’enrobent d’une couche de Matière Grossière.

Et c’est à ce niveau-là seulement que ces particules spirituelles indépendantes, incarnées dans la Matière Fine et dans la Matière Grossière, deviennent des «nébuleuses»

À l’intérieur d’une nébuleuse considérée, laquelle correspond à une vague déterminée de particules arrivées ensemble dans la Matière Grossière, va jouer alors la Loi de l’Attraction du Genre Semblable, qui va rapprocher ces particules similaires, tout d’abord éloignées les unes des autres, en des conglomérats de genre semblable.

Ces conglomérats sont la base pour les futurs corps cosmiques: étoiles, planètes, comètes, etc…, qui vont se former à partir d’eux. Comment?

Eh bien, c’est seulement à ce moment-là qu’intervient, dans son Effet, la troisième Loi, la plus mal connue – et nous verrons plus loin pourquoi! - la Loi de l’Effet de Réciprocité.

De cette Loi procèdent des Lois partielles, connues, par exemple, sous le nom de La Loi de Cause à effet, aussi appelée Loi de l’Action et de la Réaction. En vertu de cette Loi, l’élan initial du courant de particules en provenance du haut, à partir d’un moment donné, dans la matière grossière, s’inverse.

Après s’être dirigées vers le bas jusqu’à un point déterminé par l’intensité de leur élan initial, les particules vont ensuite tendre à remonter vers leur Source.

Ceci a pour effet de créer un Mouvement giratoire initialement inexistant, puisque, à l’origine, la Lumière se déplaçant en ligne droite, existait uniquement un Mouvement propulsif absolu, donc rigoureusement rectiligne.

C’est précisément ce Mouvement giratoire, donc circulaire ou ellipsoïdal, qui va permettre aux galaxies, systèmes solaires et planètes de se former.

Notons, à ce sujet, qu’en fonction de la force centrifuge les systèmes considérés auront toujours tendance à former sinon un vide – dans la Création rien n’est vide mais tout est vie! - du moins un creux à l’intérieur. C’est la raison pour laquelle presque toutes les planètes, de même que la Terre, sont creuses!


Ajouter un commentaire

 (avec http://)