Recherche dans le blog

De l'ombre vers la Lumière

Publié le : 24/03/2020 10:53:23
Catégories : Mystères Rss feed


De l'ombre vers la Lumière

L'Enseignement Universel - l'Evangile éternel - ne nous expose nullement la Vérité comme elle est, mais toujours en partant des erreurs, parce que la Vérité comme elle est, telle qu'en Elle-même, dans la plupart des cas, les êtres humains ne pourraient pas la saisir.


Des exemples très parlants, rien déjà que dans les titres des Exposés:

- "Faux chemins" (Exposé n°32): Cet Exposé est dédié non à montrer les "Vrais Chemins" mais à mettre en garde à l'égard des faux chemins. Pourquoi cela? Parce que la plupart des êtres humains de la Terre - si ce n'est tous! - sont déjà "embarqués" sur de faux chemins. Seulement leur montrer d'emblée les vrais Chemins ne leur permettrait pas de sortir des faux.

Il est, en effet, bien connu que si, à un carrefour, l'on se trompe de chemin, dans la plupart des cas, il ne sera pas possible d'immédiatement "sauter" du faux chemin au vrai Chemin, mais, au contraire, l'on sera obligé de faire demi-tour, donc de rebrousser chemin, pour revenir jusqu'au carrefour où l'erreur a été commise, et, à partir de là, seulement, reprendre le bon Chemin...

- "Rejetez sur Lui toute faute..." (Exposé n°34). Cette parole se réfère à une parole plus longue provenant de la Bible et qui dit ceci:

"Pourtant, ce sont nos souffrances qu’Il a portées, c’est de nos douleurs dont Il s’est chargé. Et nous, nous L’avons considéré comme puni, frappé par Dieu et humilié. Mais Lui, Il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes: la punition qui nous donne la paix est tombée sur Lui, et c’est par Ses blessures que nous sommes guéris." - Esaïe 53:4-5 -

L'on pourrait croire en lisant ce Titre que l'Auteur invite, comme bien d'autres avant lui, ses lecteurs à rejeter toute faute sur le Christ, supposé être volontaire pour s'en charger à la place des êtres humains. Pourtant, dans l'Exposé, c'est exactement le contraire qu'Il dit!:

""Rejetez sur Lui toute faute...!" Illusion insensée! Comme du Feu, la lumineuse Vérité passera entre les {rangs des} armées des faux enseignants et des croyants paresseux, et, flamboyant{e}, consumera tout mensonge!".

- "Résurrection du corps terrestre du Christ" (Exposé n°58): A lire le titre de l'Exposé l'on pourrait croire que le corps terrestre du Christ serait ressuscité... Eh bien non, en découvrant/lisant l'Exposé l'on apprend que c'est le contraire qui est vrai!:

"Résurrection de la chair! Comment la chair de matière grossière peut-elle s'élever dans le Royaume Pur-Spirituel de Dieu le Père! {Cette} matière grossière qui ne peut {même} pas (une fois) passer (de l'autre côté) dans la matière fine de l'Au-delà.".

Alors, pourquoi l'Auteur a-t-Il appelé son Exposé "Résurrection du corps terrestre du Christ", au lieu de, par exemple: "Résurrection du corps fin-matériel du Christ"? Parce que, toujours, Il part de la conception courante des êtres humains sur un sujet donné, afin de, à partir de là, la redresser.

- "Le sexe faible" (Exposé-Individuel n°84): A lire le titre de cet Exposé, l'on pourrait croire qu'il existe un sexe faible (et donc un sexe fort), et même que le sexe faible serait, selon l'opinion courante, le sexe féminin. Pourtant, lorsqu'on lit l'Exposé lui-même l'on s'aperçoit que c'est exactement le contraire!:

"Considérons donc, aujourd'hui, simplement la désignation universellement répandue pour la féminité de la Terre, le "sexe faible". Il n'y aura, sans doute, aucun être humain, parmi les auditeurs, qui n'ait pas encore entendu cette expression. C'est affectueusement qu'elle est utilisée, mais également de façon railleuse, débonnaire, et aussi ironique, mais elle est toujours accueillie sans réflexion, comme {une chose} établie, et conservée de façon irréfléchie ou, du moins, sans examen.

En réalité, cependant, la Féminité est exactement aussi forte que la Masculinité de la Terre, mais {elle est} seulement d'un autre Genre.".

Là encore l'Auteur s'est référé à la fausse conception "le sexe faible" et non à la juste conception: "Les deux sexes ont exactement la même force" et même, si l'on devait considérer qu'un sexe est plus fort que l'autre, ce serait plutôt le sexe féminin:

"L'expression "faible femme" est ridicule (à dire); car la femme est animiquement plus forte qu'un homme. {Non} pas en elle-même, mais grâce à sa liaison plus étroite avec la Force de Création, que lui procure sa Faculté d'Intuition plus délicate." ("La femme de la Création Postérieure" - R1-9)

Au sujet de la Mission de l'Auteur devant apporter la Parole sur Terre, dans l'exposé "La Parole Vivante", il est écrit:

"Maintenant, vous pensez peut-être, de nouveau, qu'Il devait simplement montrer le Chemin vers les Hauteurs Lumineuses pour donner ainsi aux êtres humains ce dont ils avaient besoin pour leur Rédemption. Vous vous imaginez qu'Il avait seulement besoin d'annoncer la Parole de Dieu telle qu'Elle est! -

Les êtres humains n'auraient ainsi absolument rien pu en faire; car ils étaient, en effet, complètement empêtrés dans leurs fautes et ne pouvaient plus regarder vers le Haut, si ne leur était pas auparavant frayé, pour cela, le Chemin dégageant l'Issue par laquelle ils pouvaient de nouveau apercevoir la Lumière pleine de Promesses.

(...) Il devait à la Sainte Parole donner une Forme qui convenait aux êtres humains dans leur embarras (...)."

Beaucoup de choses concernant la présentation et le contenu des Exposés - et même leurs Titres - s'expliquent, tout naturellement, ainsi.


Ajouter un commentaire

 (avec http://)