Leçons de la Nature pour connaître les Lois et Vivre en Harmonie Par Janine Favre

Publié le : 18/02/2018 13:35:21
Catégories : Livres Rss feed

 

Leçons de la Nature pour connaître les Lois

et Vivre en Harmonie




Par Janine Favre


Avant-Propos

 

Pourquoi ce livre?

 

Je crois à des êtres appelés par la Vie, venus éclairer notre monde toujours plus chaotique, ainsi des messages importants nous sont parvenus après la guerre. J'ai moi-même pris conscience graduellement de mon  ignorance - je dirais ... - inqualifiable, sur mon statut d'être humain, et de la non moins grande ignorance de ceux que nous considérons comme étant des érudits.

Parmi ceux qui m'ont éclairée, j'en citerai quelques-uns, qui ne sont pas forcément les plus importants, mais qui sont bien connus dans le milieu écologique: Günther Schwab pour la vision écologique,  Ivan Illich, pour celle d'une société devenue esclave de son outil, ainsi qu'aux professions dominantes;  plus proches de nous, dans l'action concrète, Pierre Rabhi, initiateur de «L'insurrection des consciences», et Patrick Baronnet, créateur de «La maison autonome». Je leur rends hommage.

Reconnaissant ma profonde ignorance de l'essentiel, je n'eus de cesse, depuis 30 ans, de mieux comprendre le mécanisme qui sous-tend la vie et aussi la société. Ceci m'a conduit à découvrir que rien n'est livré au hasard, mais que tout est déterminé par des Lois invisibles, elles-mêmes déterminant des processus visibles. Cela est vrai pour la Nature, et c'est aussi vrai pour les hommes et la société humaine.

L'erreur capitale que je voyais se dégager de ma recherche, et qui aujourd'hui nous atteint comme de plein fouet est: la méconnaissance des Lois de la Vie et leur non-enseignement à nos enfants. Cette  conscience des Lois naturelles n'a pas de frontière, car elle ne dépend d'aucune culture ou religion particulière; elle est totalement neutre. Cette neutralité implacable lui vaut de n'appartenir à aucune morale, tout en les incluant toutes! Elle se situe donc au-dessus des valeurs traditionnelles, reliant l'homme à sa Source de Vie et à la Source de toute chose, ces Lois manifestent la Volonté Créatrice.

Elle révèle aussi la Justice finale de tous les processus en cours, même si ceux-ci sont parfois tragiques.

Vivre en Harmonie avec ces Lois, en les appliquant, devient visiblement la première des urgences; j'ai souhaité y apporter ma contribution, cela, dans la grande simplicité qu'impose mon peu de connaissances livresques, dites scientifiques.

Pour commencer, je souhaite relever un texte tiré du journal «Terre et Humanisme» n° 49, et signé Pierre Rabhi. Ce texte résume bien le message de mon livre.


Responsabilité collective à l'égard de la Vie

(Extraits)

«Il a fallu des millénaires pour que la mince couche de terre arable d'une vingtaine de centimètres à laquelle nous devons notre survie puisse se constituer.

C'est grâce à la combinaison du minéral et de l'organique qu'est apparue une matrice au sens étymologique du terme. Cette matrice est, à elle seule, un univers silencieux d'une extrême complexité. Siège d'une activité intense générée par des micro-organismes, des levures, des champignons, des vers de terre, des insectes..., etc., il est régi par une sorte d'Intelligence mystérieuse et immanente. C'est dans ce monde discret que s'élaborent, comme dans un estomac, les substances qui permettront aux végétaux de se nourrir, de s'épanouir pour se reproduire, et c'est aux végétaux que les humains et les animaux doivent leur propre survie. Le végétal constitue ainsi une sorte de cordon ombilical transférant grâce à la nourriture les substances vitales élaborées par la terre vers nos estomacs individuels.

Ainsi s'est établie une Logique extraordinaire fondée sur la cohésion du Vivant. La terre, le végétal, l'animal, et l'humain sont, de cette manière, unis et indissociables. Cette cohésion et unité de la réalité ont engendré une cohérence, dans laquelle l'humain est irrévocablement inclus. (...)

Prétendre nous abstraire de cette logique, la dominer ou la transgresser impunément est une illusion. (...)

La destruction de la Nature relève d'une méconnaissance, d'un obscurantisme aveugle affublé de science, et c'est un bien commun qui est ainsi dilapidé. Par ailleurs, il est irréaliste de penser que nous pouvons être en bonne santé avec de la nourriture produite sur une terre malade ou carrément morte. Ajoutons à cela une eau polluée, dévitalisée, la perte de la biodiversité, la perte du sol, les conditions intolérables de la souffrance que nous faisons subir aux animaux, la disparition des petits paysans, l'espèce humaine se trouve en grande discordance par rapport aux Lois mêmes de la continuité et se condamne à terme à de grandes  pénuries et famines. (...)

Notre responsabilité à l'égard de nous-mêmes et de nos semblables inclut la responsabilité à l'égard de tout ce phénomène extraordinaire que l'on appelle la Vie.» - Pierre Rabhi.

 

Découvrir le livre
"Leçons de la Nature pour connaître les Lois et Vivre en Harmonie"

 

Cahier des Illustrations en couleurs

 

Ajouter un commentaire

 (avec http://)