L'Essence de l'Enseignement de Siddharta Bouddha

Publié le : 18/02/2018 13:35:11
Catégories : Préparateurs Rss feed

 

Les Lois de l'Ecole

Ces Lois devaient valoir pour tous les Adhérents. Pour l'école, il en instaura encore spécialement:

- «Ne buvez pas de boissons enivrantes. Elles vous rendent idiots et vous conduisent au péché.

Vivez chastement et de façon disciplinée. Baignez-vous tous les jours et soignez votre corps par remerciement envers Celui qui vous l’a donné.

Ne mentez pas. C’est méprisable et vous rabaisse, vous ainsi que celui auquel vous mentez. Nous sommes tous dignes de dire la Vérité. Ne mentez pas non plus en action en faisant autrement que ce que vous pensez et ressentez.

Que personne ne prenne à l’autre ce qui est sien.»



Lorsque Siddharta eut donné ces Lois, il demanda à tous s'ils voulaient les reconnaître. Une joyeuse promesse lui répondit.

Maintenant, il était, à  proprement parler, prévu que les élèves avec leurs Enseignants doivent se rendre dans l’une des grandes salles de l'école pour y entendre ce que Siddharta avait à leur dire. Mais puisque tant d’invités étaient venus et qu'en outre tous les autres Appartenants {à la Colonie} avaient prié de pouvoir aussi {l’}écouter, l’on demeura, à l’air libre, sur la place, d’autant plus que le Soleil ne brûlait pas encore trop.


Les quatre nobles Vérités et l'Octuple Sentier

Siddharta commença à parler:

- «Mes Amis, vous les élèves, vous les hôtes, et aussi vous les entéaux [êtres de la Nature] qui êtes rassemblés avec nous, je vous salue tous!

«Voici le premier Discours prononcé sur l’Enseignement au sujet de l'éternel que je vous tiens. Faites-y attention et prenez-le à cœur! J'espère que d'autres suivront, mais ce premier {Discours} est important.


Les quatre nobles Vérités

"Si nous parlons au sujet de la vie, alors je vous ait dit que la vie est une chaîne de souffrances, même si aux plus jeunes d'entre vous cela ne paraît pas encore ainsi.

Cette souffrance nous nous la sommes nous-mêmes attirée, principalement par de fausses convoitises.

Nous devons donc supprimer ces {fausses} convoitises.

Alors, dans la même mesure, la souffrance ne peut plus nous approcher."


"Et maintenant arrive le Nouveau que je ne vous ai pas encore dit, faites attention!

"Si nous voulons supprimer les convoitises, nous devons nous transformer. Comment pouvons-nous faire cela, notamment nous les aînés qui avons la plus grande partie de notre vie déjà derrière nous?

"Longuement,  j'ai là-dessus réfléchi, alors m'est advenue l'Aide d'En-Haut. J'ai trouvé le Chemin pour la complète Transformation de l'être humain. Il se compose de huit Sections [1], dont chacune veut être parcourue sans répit, avant qu’ensuite nous puissions marcher sur la suivante. Nous ne pouvons, non plus, en sauter aucune, car l'une naît de l'autre.


"Voulez-vous, avec moi, suivre ce Chemin, alors marchez d'abord sur la {première} Section, sur le Portail de laquelle se tiennent les mots:


LA VRAIE FOI.

"Vous devez accentuer les deux mots dans la même mesure; car c’est sur la Foi que cela arrive, mais aussi à condition que cela soit la vraie. Sans la Foi vous êtes impuissants. De la Foi seule naît le Savoir. Mais vous devez aussi croire la vraie. Vous devez inébranlablement vous en tenir à cela que l'éternel est le Seigneur de tous les Mondes. Tous les autres tels que Chakra, Vichnou, çiva et Locapalès sont ses Serviteurs, qui ne peuvent vous aider que si vous servez avec eux l'éternel. Maro est le mauvais, de lui détournez-vous.

Si vous croyez tout cela de la juste manière et de toute votre âme, alors vous arrivez à la seconde Section, sur le Portail de laquelle est gravé le Mot:


{LA} DéCISION.

"La Foi dans le Seigneur des Mondes doit être si forte{ment ancrée} en vous que vous preniez la Décision de Le servir, Lui Seul, de vous considérer vous-mêmes pour rien et de et de rejeter tout {ce qui a existé} jusqu’ici. {C’est} une vie nouvelle {que} vous devez commencer, ainsi que la plupart d'entre vous l'ont déjà fait.  Au loin l’ancien! Au loin tout ce qui veut vous lier au passé!

Alors, vous passez presque imperceptiblement dans une nouvelle Section, qui, là, se nomme:


LA PAROLE.

"L'éternel ne veut pas avoir de serviteurs bavards. Avares de paroles {c’est ainsi que} vous devez être, mais chaque mot que vous prononcez, vous devez peser {pour savoir} s’il est précieux. De cela fait partie le Commandement: Ne mentez en rien! Réfléchissez-y. {Il est} facile de pécher avec des paroles, {mais} réparer cela ne l’est plus.

Des paroles, toutefois, naissent:


L'ACTION.

"C'est la Section suivante. Il est, quant au résultat, tout à fait égal que vos paroles vous portent, vous ou d’autres, à l'action. Si c’étaient de bonnes paroles, alors elles engendreront de bonnes actions, mais si vous n’avez pas pris garde à vos paroles, alors naissent les mauvaises actions, qui, à vous et aux autres, portent préjudice, prenez garde! Par contre, efforcez-vous de toutes vos forces de ne laisser passer aucun jour au cours duquel vous n’ayez accompli au moins une bonne action. Surmontez-vous vous-mêmes. Contraignez-vous de faire des choses qui vous soient difficiles, et alors vous  maîtriserez plus facilement cette Section.

"Si je vous annonce maintenant la Section suivante, quelques-uns parmi vous souriront. Elle s'appelle:


VI{VR}E [2].

"Oui, vous penserez que nous vivons pourtant tous! Si cela doit, de façon générale, être mentionné, {alors} cela aurait dû se trouver en premier lieu. Non, mes Amis, vous ne vivez pas encore! Vivre, ce n'est pas comme l'animal ou les plantes, subvenir à ses besoins naturels. {Vivre} cela signifie s’activer et se mouvoir, de montrer que l'on est vivant. Cela signifie pleinement tirer profit de chaque instant, que ce soit dans le travail, que ce soit dans la pensée. Une telle vie nous porte hors de la vie dans la vraie Vie, dans l'Au-delà, lorsque notre temps pour cela est arrivé.

C'est pourquoi la prochaine Section s’appelle:


S’EFFORCER

"Vous devez vous efforcer à vivre de manière à ce que vous retrouviez votre Point d’Origine. De l'Au-delà nous sommes arrivés, l’Au-delà nous devons chercher. Vous savez que nous ne pouvons pas atteindre cela avec une {seule} vie. Souventes fois, nous devons renaître dans ce Monde.

"Mais je vous {le} déclare: nous revenons en tant qu’êtres humains, pas en tant qu'animaux ou plantes. Ils sont d'un autre genre que nous. Cela ne peut jamais être confondu. Les brahmanes enseignent qu'un {être humain} coléreux devient un tigre, un {être humain} craintif une souris. Je vous {le} demande: En quoi cela l’aidera-t-il ? Peut-il ainsi faire un {quelconque} progrès? Non!

"Nous revenons de nouveau, mais en tant qu’êtres humains. Nous reviendrons jusqu'à ce que nous puissions parvenir à notre Point d’Origine. Cela n'arrive que lorsque, à chaque {nouvelle} vie, nous travaillons à nous élever (un degré) plus haut. Cela s’appelle Effort.

"Avons nous atteint à ce que notre vie entière soit un Effort {accompli} de la juste manière, alors elle se transforme en:


MERCI.

"Envers Celui Qui {nous} l'a donnée. Le Merci doit nous remplir, cela nous rend joyeux et heureux. Celui qui est reconnaissant n'a pas le temps de se plaindre; celui qui est reconnaissant de la bonne manière transformera sa Gratitude en Action. Il aidera les autres, comme il a lui-même été aidé.

"La dernière Section s’ouvre uniquement à ceux qui ont fidèlement parcouru toutes les autres. Elle s'appelle:


LA PLONGéE EN SOI [3].

"Lorsque vous en serez arrivés jusqu’à ce point, alors il vous sera donné la Faculté d’aller Ecouter-attentivement à l’intérieur de vous-même. Du Grand vous sera alors révélé. Rien de ce que vous pensez, mais {ce sera} tel que l'éternel vous {le} fera annoncer!

Dans le Silence Il laisse Ses Serviteurs nous parler. Celui qui peut se plonger en lui-même, que ce soit dans la Méditation ou dans la Prière, entendra les Voix et saura qu’il est dès ici{-bas} {re}lié à l'Au-delà.

"Avec cela, toutefois, il est devenu un être humain nouveau. Avec cela il a surmonté toutes les convoitises, toute la souffrance!


"Il y a encore une chose que j’aimerais vous dire. Au début je vous ai rendus attentifs au fait que vous devez parcourir une Section l’une après l'autre. Que vous ne pouvez en parcourir aucune plus tôt jusqu’à ce que vous ayez réellement accompli les précédentes. Avec cela je ne veux cependant pas dire que l’ancien soit liquidé pour toujours. Cela vous ne devez pas le déduire de mes paroles. Au contraire, ce que vous avez acquis au cours d'une section doit vous être devenu propre, de telle sorte que cela vous accompagne au cours des suivantes en tant que votre inaliénable propriété!»

Saisis, tous avaient écouté, puisqu’il n’y en avait aucun qui n’avait pas compris les paroles du Maître, pas un qui serait parti sans l'intention de parcourir Le Chemin en huit parties."

 

Extrait du Livre Bouddha

 

Ajouter un commentaire

 (avec http://)