Le Grand Virage - Par Jean Choisel - Préface

Publié le : 18/02/2018 13:35:20
Catégories : Littérature Rss feed

Le Grand Virage

Jean Choisel

 

Préface pour la troisième édition

 

"Le Grand Virage" de Jean Choisel

Imaginez un T.G.V., prévu pour rouler à trois cents kilomètres à l'heure sur une voie spéciale et en ligne droite, emprunter subitement, suite à une erreur d'aiguillage, une petite voie secondaire de montagne prévue pour une petite "Micheline" devant la parcourir à soixante kilomètres à l'heure.

Au bout de quelques kilomètres se présente un Très Grand Virage, alors que le mécanicien vient tout juste de se rendre compte de ce qui se passe. Le Grand Virage n'est plus qu'à quelques centaines de mètres et se "rapproche" à toute allure... Que va-t-il arriver? Peut-être avez-vous une idée à ce sujet?

Peut-être aussi vous demandez-vous maintenant ce qu'est ce T.G.V.? Le Train à Grande Vitesse dont il s'agit ici, c'est le vaisseau "Terre" fonçant à travers l'univers sidéral. Et cette Terre Grouillante de Voyageurs se précipite à Très Grande Vitesse à sa perte. Quant aux Voyageurs embarqués sur le navire Terre, c'est vous et moi, tous dans le même bateau!

Il avance à travers l'espace cosmique ce peu glorieux navire, en passe de ressembler bientôt au «radeau de la méduse». Qui est le capitaine? Nous l'ignorons. Beaucoup se disputent le manche. Autant dire qu'il n'y en a pas. L'équipage ne sait à qui ni à quoi obéir; les passagers, impuissants, ne savent à quel saint se vouer.

En fait, personne n'a de carte à bord; personne ne sait plus où est le Nord. Certains implorent un Guide, d'autres se jettent par-dessus-bord pour ne pas être là lorsque le Train arrivera au Grand Virage qu'ils entraperçoivent dans le lointain. D'autres disent: «Buvons et mangeons pendant qu'il y a encore de quoi; dansons pendant que nous sommes encore en vie; étourdissons-nous pour oublier la fin qui approche!».

Telle est globalement résumée la situation de notre planète à l'aube du troisième millénaire après Jésus-Christ. Toutes les courbes convergent vers la rupture des grands équilibres mondiaux. Qu'est-ce qui craquera en premier? Impossible à dire. Mais plus le Train du Grand Voyage approche du Très Grand Virage qui s'annonce, plus il devient possible de discerner ce qui se prépare: un Très Grand Vide! Ou plus précisément un grand nettoyage par le vide pour purifier cette planète tourmentée, alourdie, salie par ses habitants.

Pour éviter le déraillement et la mise hors circuit, un seul moyen: Effectuer chacun soi-même son Grand Virage, devenir enfin une créature que la Vie accepte sur la Terre!

*   *   *

Tel est sans doute tout le sujet du livre de Jean Choisel, pionnier de l'écologie à une époque où elle n'était pas encore à la mode mais surtout l'un des très rares promoteurs d'une écologie spirituelle.

La plupart des écologistes, en effet, ne remontent pas suffisamment la chaîne des causes pour arriver à prendre conscience du fait que le fondement même d'une écologie authentique est de nature spirituelle.

Cela signifie que seul l'être humain qui occupe dans le Cosmos et dans la Nature dont il est l'hôte la juste place, a, dans une juste Conformité aux Lois ["Gesetzmäßigkeit"] un comportement véritablement écologique, car seule la vision spirituelle du monde est une vision complète, qui prend en compte l'ensemble des interrelations entre les créatures vivantes et toutes les répercussions possibles des comportements humains.

D'un autre côté, il faut aussi dire que de nombreux spiritualistes affichant des convictions et des pratiques religieuses bien établies, témoignent d'une grande inconscience sur le plan écologique. Ceci prouve à l'évidence que s'ils sont spiritualistes, ils ne sont pas autant spirituels, car une authentique spiritualité intègre toujours la dimension terrestre de l'existence dans la conception globale de la vie sur Terre.

Pour clore cette préface, je suis heureux d'évoquer le cheminement qui conduit un simple lecteur à devenir l'éditeur de l'auteur qu'il a lu et apprécié. Comment devient-on éditeur du «Grand Virage»? En ayant été d'abord un lecteur comme un autre, conquis par la solidité des thèses présentées par l'auteur du «Grand Virage» et désireux d'en faire profiter son prochain. Il est des choses que l'on a le devoir de partager.

Le «Grand Virage» de Jean Choisel a aussi été le mien. Je peux écrire ici que ce «Grand Virage»-là fut le tournant décisif de ma propre existence, de telle façon qu'il y eut un «avant» le Grand Virage et qu'il y a depuis un «après».

C'est bien la lecture de ce livre, en effet, qui m'a conduit ensuite vers une initiation et une clarté toujours plus grandes, vers la profonde Révélation des Lois de la Vie.

Je remercie le Ciel aujourd'hui qu'il me soit permis, en rééditant ce livre qui m'ouvrit la porte d'une Connaissance supérieure du Sens de la Vie, de rendre à l'auteur un peu de ce que j'ai reçu par son intermédiaire.

Plus précisément, je sais que son vœu le plus cher est que son œuvre continue de servir et de vivre, c'est-à-dire d'ouvrir le ciel de la compréhension à tous ceux qui, pour l'Amour de la Lumière de la Vérité, sont prêts à négocier leur propre Grand Virage ...

 

L'Editeur de l'édition 1990.

 

Première conférence: La Sélection Naturelle"

 

Découvrir "Le Grand Virage"

 

Ajouter un commentaire

 (avec http://)