Y penses-Tu? - Hofrat Professor Alfred Börckel

Publié le : 18/02/2018 13:35:23
Catégories : Livres Rss feed

 

Y penses-Tu?

 

Pierres de Construction

Issues de l'Œuvre de Abdruschin

 

Rassemblées par le

Hofrat Professor Alfred Börckel

 

 

Verlag der Gralsblätter in Tutzing

Oskar Ernst Bernhardt

 

 

Mentions figurant dans l'édition originale allemande de 1927:

 

Copyright by Verlag der Gralsblätter

Oskar Ernst Bernhardt in Tutzing

Alle rechte, Insbesondere das der Übersetzung, vorbehalten.

Druck vom P. Beirich Nachf., Groitzsch (Bez. Leipzig)

 

 

POUR L'ACCOMPAGNEMENT!


Dans la Parole d'Accompagnement du Nouveau Message du Graal de Abdruschin «Dans la Lumière de la Vérité» (Tutzing 1926), dont, sur la base de fréquents désirs, j'ai ici rassemblé les Aphorismes[1] et les Sentences[2], il est dit entre autres {choses}:

«Je parle uniquement à ceux qui cherchent sérieusement. Ils doivent êtres aptes et disposés à examiner objectivement cette {Réalité-}objective! Que les fanatiques religieux et les rêveurs sans appui en demeurent éloignés; car ils sont nuisibles à la Vérité. Mais les malveillants et les inobjectifs doivent trouver, dans les Paroles mêmes, leur jugement.»

Ainsi se trouve déjà indiqué le But et l'Objectif du Message du Graal, tout ce qui explique et reflète, dans un Esprit Messianique, tout ce qui émeut et meut l'âme humaine. Ce que Shakespeare fait dire à son Hamlet: «Il existe des Choses au Ciel et sur la Terre au sujet desquelles notre sagesse scolaire ne nous permet pas de rêver quoi que ce soit», s'applique ici, mais, contrairement à cette arrogante sagesse scolaire, qui nie ce qu'elle ne peut saisir, Abdruschin montre le Chemin vers la Lumière et la Vérité, de façon nouvelle, logique et claire. - Ainsi, il m'apparait, dans ses Œuvres, comme un Guide comblé par la plus haute Inspiration {guidant} en direction des Hauteurs supra-terrestres, {et} pour lesquelles «Y penses-Tu?» doit être {la} Clef et {l'} Indicateur de Chemin.

Mayence, en l'été 1927,

Le Professeur Conseiller Alfred Börckel.

 


[1] «Merksprüche»: «Aphorismes».

[2] «Sentenzen»: «Sentences ». «Phrases».

 

Au sujet de "Y penses-Tu?"

 

"Y penses-Tu?"


Ajouter un commentaire

 (avec http://)