Réincarnation et Lois Cosmiques - Livre de Christophe Queruau-Lamerie

Publié le : 18/02/2018 13:35:23
Catégories : Livres Rss feed

Réincarnation et lois cosmiques

Et si nous étions maîtres de notre destinée?

Livre de Christophe Queruau-Lamerie


 

Présentation de l'éditeur

L'Homme, depuis des millénaires, s'est toujours interrogé sur la raison d'être de son passage sur Terre, sa mission et sa responsabilité personnelle. D'où vient-il, hérite-t-il d'expériences passées, pose-t-il aujourd'hui les bases d'une vie future?

Ces grandes questions nous conduisent en toute logique vers la croyance en la transmigration des esprits ou à la réincarnation, à laquelle adhère, sous une forme ou une autre, près de la moitié de l'humanité.

L'auteur nous propose, dans cette remarquable
étude, fruit de vingt années de recherches, un état des lieux du concept de réincarnation, dans ses acceptions les plus variées, au fil des âges, au travers des grandes civilisations, sagesses et religions. A l'heure où règnent pessimisme et scepticisme, il nous ouvre des perspectives réconfortantes et insoupçonnées pour aborder les défis du XXIème siècle. Sans nul doute définit-il ici l'esquisse d'un nouvel humanisme.

 

Au sujet de l'auteur

Christophe Queruau Lamerie, diplômé de l'Edhec, a exercé des activités de management dans de grandes entreprises, françaises et internationales, actives dans le domaine des nouvelles technologies. Simultanément, il s'est intéressé aux questions de bioéthique, discipline qu'il a étudiée dans le cadre d'un troisième cycle. Intéressé par les questions de gouvernance, il est également diplômé d'un Master intitulé «Sciences des religions et Sociétés» à l'Ecole pratique des hautes études de la Sorbonne (EPHE).

 

Extraits

Un élève appelé Albert

Une anecdote

"Un professeur universitaire défie ses étudiants avec cette question: «Estce que Dieu a créé tout ce qui existe?»
Un étudiant répond bravement: «Oui, Il l'a fait!»
Le professeur: «Dieu a tout créé?».
L'étudiant: «Oui, monsieur».
Le professeur: «Si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal, puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais».
L'étudiant reste silencieux devant une telle réponse.
Le professeur était tout fier de lui-même d'avoir prouvé une nouvelle fois que la foi était un mythe.
Cependant, un jeune homme, étudiant lui aussi, l'interpelle: «Puis-je vous poser une question, Professeur?»
Le professeur: «Bien sûr».
Le jeune homme: «Professeur, le froid existe-t-il?».
Le professeur: «Quel genre de question est-ce, cela? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid?»
Le jeune homme: «En fait monsieur, le froid n'existe pas. Selon la loi de la physique, ce que nous considérons comme le froid est en réalité l'absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l'énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie. Le zéro absolu (-273 °C) est l'absence totale de chaleur; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le froid n'existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur.»
Et le jeune homme de renchérir: «Monsieur le Professeur, l'obscurité existe-t-elle?»
Le professeur: «Bien sûr qu'elle existe!».
Le jeune homme: «Vous avez encore tort, Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus. L'obscurité est en réalité l'absence de lumière... Nous pouvons étudier la lumière, mais pas l'obscurité.
En fait, nous utilisons le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur; vous ne pouvez pas mesurer l'obscurité.
Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer...
Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité?
Vous mesurez la quantité de lumière présente. N'est-ce pas vrai?
L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière.»
Finalement, le jeune homme demande: «Monsieur le professeur, le mal existe-t-il?»
Maintenant hésitant, le professeur répond: «Bien sûr, nous le voyons chaque jour. C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme. C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde... Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal!».
Le jeune homme: «Le mal n'existe pas, Monsieur, ou du moins il n'existe pas de lui-même. Le mal est simplement l'absence de Dieu dans sa vie... Il est comme l'obscurité et le froid, un mot que l'homme a inventé pour décrire l'absence de Dieu dans sa vie. Dieu n'a pas créé le mal. Le mal n'est pas comme la Foi, ou l'Amour, qui existent, tout comme la lumière et la chaleur»."

NDLR: Ce jeune homme s'appelait ... Albert Einstein!

 

La parabole du sage - Un joli conte taoïste

"Il y avait dans un village un vieil homme qui était très pauvre, mais les rois eux-mêmes le jalousaient, car il possédait un magnifique cheval blanc. Ils lui offraient des sommes fabuleuses pour ce cheval, mais l'homme refusait à chaque fois:

- «Ce cheval n'est pas un cheval pour moi, disait-il, c'est une personne. Et comment pouvez-vous vendre une personne, un ami?»

Il était pauvre, mais jamais il ne vendit son beau cheval. Un matin, il s'aperçut que le cheval n'était plus dans son écurie. Tous les villageois se rassemblèrent et s'exclamèrent:

- «Pauvre fou de vieillard! Nous savions qu'un jour ce cheval serait volé. Il aurait mieux valu le vendre. Quel malheur!»

Le vieillard répondit:

- «N'allez pas si loin. Dites simplement que le cheval n'est pas dans l'écurie. Ceci est un fait, tout le reste est un jugement. Je ne sais si c'est un malheur ou une bénédiction, car ce n'est qu'un fragment. Qui sait ce qui va suivre?».

Les gens se moquaient de lui, en fait, ils avaient toujours pensé qu'il était un peu fou. Mais quinze jours après, soudain, une nuit, le cheval revint. Il n'avait pas été volé, il s'était simplement échappé. Et il ramenait avec lui une douzaine de chevaux sauvages!

Les gens s'assemblèrent à nouveau:

- «Vieil homme, tu avais raison, dirent-ils, ce n'était pas un malheur. En réalité cela s'est avéré être une bénédiction».

Le vieillard répondit:

«De nouveau, vous allez trop loin. Dites simplement que le cheval est de retour. Qui sait si c'est une bénédiction ou non? Ce n'est qu'un fragment. Vous lisez un seul mot dans une phrase - comment pouvez-vous juger du livre tout entier?»

Cette fois, ils ne purent ajouter grand-chose, mais en eux-mêmes ils savaient qu'il avait tort. Douze magnifiques chevaux étaient arrivés! ...

Le vieil homme avait un fils unique, qui commença à dresser les chevaux sauvages. A peine une semaine plus tard, il tomba de cheval et se brisa les jambes. A nouveau les gens se réunirent et, à nouveau, ils jugèrent:

- «Tu avais encore raison, c'était un malheur!» dirent-ils. «Ton fils unique a perdu l'usage de ses jambes, et il était le seul soutien de ta vieillesse. Maintenant, te voilà plus pauvre que jamais».

- «Vous êtes obsédés par le jugement», répondit le vieil homme. «N'allez pas si loin. Dites seulement que mon fils s'est brisé les jambes. Personne ne sait si c'est un malheur ou une bénédiction. La vie vient par fragments et vous ne pouvez tout connaître à l'avance.»

Quelques semaines plus tard, il advint que le pays entra en guerre et tous les jeunes gens de la ville furent réquisitionnés de force par l'armée. Seul le fils du vieil homme ne fut pas pris, car il était infirme. La ville entière se lamentait et pleurait: c'était une guerre perdue d'avance et tous savaient que la plupart des jeunes gens ne reviendraient jamais. Ils se rendirent auprès du vieil homme:

- «Tu avais raison», reconnurent-ils, «cet accident s'est avéré être une bénédiction pour toi. Il se peut que ton fils soit infirme, mais il est encore avec toi. Nos fils, eux, sont partis pour toujours».

Le vieil homme dit encore:

- «Vous continuez à juger sans cesse. Personne ne sait! Bornez vous à dire que vos fils ont été contraints d'entrer à l'armée et que mon fils ne l'a pas été. Seul le Tao sait s'il s'agit d'une bénédiction ou d'un malheur». «Ne jugez pas, sinon vous ne connaîtrez jamais le Tao. Vous serez obsédés par des fragments, et à partir de petits détails vous vous hâterez de conclure. Dès que vous jugez, vous cessez de croître. Le jugement vient d'un état d'esprit desséché, statique. Et le mental ne cesse de juger, car le fait d'être en mouvement est toujours hasardeux et inconfortable. En fait, le voyage ne s'arrête jamais. Un chemin se termine, un autre commence, une porte se ferme, une autre s'ouvre. Vous atteignez un sommet, un plus haut sommet apparaît toujours. Seuls ceux qui sont assez courageux pour ne pas se soucier du but, ceux qui sont heureux du voyage, contents de vivre l'instant et de croître à travers lui, ceux-là seuls sont capables de marcher avec le Tout».

 

Table des matières


Préface................................................................................................................11


En guise d'introduction....................................................................................19
I - Entre promotion de la vie et offense à la vie, toute la dualité de l'homme ..........29
Les réponses du philosophe et du religieux.................................................29
L'implication de l'homme...............................................................................35
L'histoire de l'humanité : ses affres et ses enseignements..........................40
Les conflits armés...........................................................................................40
Les actes de violence......................................................................................45
Le totalitarisme communiste..........................................................................46
La société moderne: entre confort et tourments..........................................51
La pauvreté.....................................................................................................52
L'économie: l'homme, un prédateur'...........................................................56
Les nouveaux mercenaires..............................................................................66
Mais l'homme est aussi un promoteur!.........................................................84
Entre dépenses militaires ou aide au développement: nous avonsle choix!..... 91
Servir ou se servir!.........................................................................................94
La santé pour tous: la voulons-nous vraiment'............................................99
Maladies de la civilisation' et en plus, nous déprimons!............................102
La planète bleue: un royaume sous notre responsabilité............................106
L'homme capable du bien.................................................................................116
Les catastrophes naturelles' Une nature bien indulgente!........................125

II - Esprit et matière: toute l'essence de l'homme....................................131
Des croyances aux religions: la promotion de la vie!.................................133
Quelques réflexions à propos des religions..................................................134
Un regard sur les religions et les croyances..................................................138
La création du monde: un événement sans témoin' Et pourtant!............142
Quelle est donc la finalité de la Création'...................................................147
L'homme stade ultime de la Création'...........................................................149
L'intuition, l'intelligence spirituelle de l'homme'........................................152
Et si nous étions responsables de notre destinée'.......................................161

Réincarnation et lois cosmiques

III - La vie de l'esprit: éternité et séquences d'incarnation.....................165
L'incarnation, école de la vie, les réincarnations, leçons pour l'esprit......167
Le libre arbitre et la responsabilité des actes................................................176
Hérédité et individualité de l'esprit................................................................183

IV - La réincarnation et les lois cosmiques..............................................187
La réincarnation selon Victor Hugo..............................................................188
Pour entretenir la vie: la loi du mouvement...............................................190
Pour récompenser les actes: la loi de la fonction d'échange ou de
rétribution.......................................................................................................193
Pour édifier les unions: La loi de l'attraction des affinités.........................201
Pour déterminer l'ancrage, la loi de la pesanteur........................................206
La réincarnation et les esprits critiques........................................................211

V - la transmigration des esprits: des croyances à la science................221
La réincarnation et les religions traditionnelles.........................................229
Le chamanisme.............................................................................................229
L'Afrique........................................................................................................230
L'Australie et le Pacifique..............................................................................231
Les Amériques...............................................................................................231
La réincarnation avant l'ère chrétienne........................................................233
L'Egypte, la Grèce antique, le Monde romain...............................................233
L'Orient..........................................................................................................234
Le brahmanisme ou hindouisme...................................................................235
Le bouddhisme.............................................................................................236
Le taoïsme.....................................................................................................238
Le zoroastrisme ou mazdéisme.....................................................................239
La réincarnation et les monothéismes...........................................................240
La religion juive ............................................................................................240
Le christianisme............................................................................................242
L'islam.................................................................................................................... 264
Et depuis'.........................................................................................................271
La théosophie (1875)....................................................................................274
L'anthroposophie: la sagesse de l'homme - Rudolf Steiner (1861-1925).....276
La quête du sens' le pouvoir de l'esprit - Carl Gustav Jung (1875-1961).....279
Le Saint Graal, la révélation des lois cosmiques - Oskar Ernst Bernhardt
(1875-1941) ..................................................................................................280
La réincarnation, une hypothèse plausible!..................................................283
La transmigration des esprits face à la science.............................................285

VI - La croyance en la réincarnation: un appui pour le respect et l'éthique......295
La croyance en la réincarnation rend-elle meilleur'..................................297
Le chemin vers la connaissance spirituelle: un parcours gratifiant..........301
Postace..............................................................................................................311
Annexes.............................................................................................................315
Indicateurs de pauvreté dans le monde.......................................................316
Evolution et prix moyen de produits de première nécessité........................317
Evolution du nombre de pauvres dans le monde.........................................318
Taux de victimisation dans les régions du monde.........................................319
Taux de victimisation dans les villes des pays en voie de développement...320
Bibliographie....................................................................................................321
Webographie....................................................................................................325

 

Réincarnation et Lois Cosmiques


Ajouter un commentaire

 (avec http://)